Le dévouement du suspect X – Keigo Higashino

Pour le mois de mars, le club de lecture MS (voir l’intro cet article et le blog de Victoria) avait pour thématique « le polar asiatique » et les votes se sont portés sur Le dévouement du suspect X de Keigo Higashino. Alors que j’aime beaucoup la culture japonaise, je ne connais finalement Kawabata ou Murakami que de nom. Je me suis aperçue que je n’avais jamais lu de littérature asiatique ou japonaise, encore mois de polar. Une bonne occasion de (commencer) remédier à ça !

Fiche technique

9782330001391

Il s’agit en fait du premier opus d’une série avec les personnages récurrents du détective Kusanagi et de son ami physicien Yukawa. Ceci dit, ne pas avoir lu les deux opus précédents n’est pas un handicap pour cette lecture 🙂

Qui ? Keigo Higashino (traduit en français par Sophie Refle)

Quand ? Novembre 2011

Où le trouver ? Actes Sud / Version numérique / Fiche Goodreads

 

 

La quatrième de couverture

Attention les yeux, cette quatrième de couverture n’y va pas par quatre chemins ! A sa lecture, je pensais être toute spoilée (et j’étais bien énervée) mais en fait pas du tout !

Ishigami, un professeur de mathématiques, est amoureux de sa voisine, Yasuko Hanaoka, une divorcée qui élève seule sa fille. Mais son ex-mari a retrouvé sa trace et la harcèle. Elle le tue en cherchant à protéger sa fille qu’il a attaquée. Ishigami, qui a tout entendu, y voit l’occasion de se rapprocher d’elle et lui propose son aide. Il entreprend alors de maquiller le crime en le considérant comme un problème de mathématiques à résoudre… Un roman noir sur la folle logique de la passion.

Mon avis (sans spoiler !)

A la lecture de la quatrième, je me disais  » ah ben super, paye ton spoiler de ouf quoi  » , mais je me suis quand même dit que j’allais lire quelques chapîtres avant de râler – surtout que j’ai lu cette quatrième AVANT de l’acheter, aucune excuse donc.

Du coup, et à ce stade je ne spoile pas grand chose, dès les premiers chapitres, BAM, on a le meurtre en direct, on sait qui a fait quoi, comment, pourquoi … Il est donc évident que le roman ne va pas tourner autour du dénouement de l’intrigue. Alors là, autant vous dire que j’ai vu Columbo débarquer direct, son imper, sa caisse pourrave et sa femme (oui, je suppose que les plus jeunes par ici n’ont aucune idée de qui est Peter Falk mais bon, passons !)

ColumboMa femme me disait toujours …

Donc – disais-je – le roman va se construire autour de deux duos : la personne ayant commis le crime et son complice d’une part, le policier et son ami physicien de l’autre. Je zappe volontairement les personnages secondaires ici même s’ils sont intéressants et apportent des rebondissements à l’histoire. Un des personnages, si ce n’est LE personnage de ce roman, étant professeur de mathématiques, toute l’intrigue va être nouée autour de réflexions logiques. C’est intéressant, le suspens monte quand on se rend compte que les policiers commencent à s’approcher de la vérité, mais le vrai plus de ce roman ne réside pas juste dans la résolution d’un casse-tête criminel. Le final m’a bluffé et je me suis sentie emportée par une vague d’émotion – contraste fort avec la froide logique développée tout au long de la lecture.

Keigo Higashino nous offre également un regard sur la société japonaise : sa culture, ses codes sociaux, sa nourriture … Le dépaysement est garanti, jusque dans la politesse du policier lors de l’interrogatoire : le lecteur européen ou occidental sera forcément un peu bousculé dans ses habitudes socio-culturelles ! Bref, j’ai adoré voyager à travers ce livre. Mais, au-delà d’un simple décor, la société japonaise (et ses codes) est une clef supplémentaire pour mieux comprendre ce roman, les interactions entre les personnages et surtout, surtout, ce final d’une force, d’une beauté…

Note : 4/5

 

Et vous ? Adepte du polar asiatique, simplement curieux ou circonspect ? N’hésitez pas à partager vos impressions de lecture en commentaires si vous l’avez également lu ou si cet article vous a donné envie de le lire !

About the author

Tofu Sauvage

View all posts

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *