« Paysages japonais », la bonne idée sortie sur Paris

Que vous soyez en vacances ou non, si vous êtes de passage sur Paris et vous ne savez pas quoi y faire, voici ma suggestion sortie !

J’ai récemment eu la possibilité d’aller voir l’exposition « Paysage japonais, de Hokusai à Hasui » au Musée national des Arts Asiatiques – Guimet et je l’ai vraiment beaucoup aimé.

La mise en espace est vraiment très bien pensée. On évolue dans une très grande pièce circulaire qui, alliée à la faible luminosité utilisée (pour préserver les oeuvres), nous donne l’impression d’évoluer dans une bulle hors du temps. Il est d’ailleurs très judicieux d’évoluer ainsi à travers le temps dans cet espace sphérique. Le parcours de l’exposition est pensé à travers le temps, et donc les époques, les techniques, les différents maîtres.

Si je savais que j’aimerai voir « en vrai »  Katsushika Hokusai, j’ai été conquise par la beauté et la précision de Utagawa Hiroshige et Kawase Hasui – magnifique découverte. Il y avait peu de monde en plus le lundi matin où nous avons fait notre visite, il était donc possible de rester proche des oeuvres, prendre le temps d’étudier la finesse des traits, admirer l’éclat des couleurs…

Grande vague de Hokusai
(Sous la vague au large de Kanagawa, Kanagawa oki namiura)

Le musée présentera donc pendant trois mois la très célèbre Grande vague de Hokusai que je suis vraiment heureuse d’avoir vu de près, mais également un recueil de dessins préparatoires de Hiroshige pour sa série sur la route du Tokaido. Il est intéressant aussi de voir le parallèles entre l’art des estampes et celui naissant de la photographie.

Chaque fois que je sors d’une exposition qui m’a emballée, mon petit péché mignon est d’en acheter le catalogue (à condition que les reproductions soient de bonnes qualités, ce qui n’est pas toujours le cas !). Et là, surprise, il s’agit d’un tout petit format : il ne permettra pas de voir précisément certains détails, la finesse de certains traits, mais il est très bien documenté (comprendre : tous les textes explicatifs y sont, ce n’est pas une simple série de photos souvenirs) et il ne coûte que 13,50 € (pour ceux qui achètent les catalogues d’expositions, vous serez tout aussi ravis que moi de dépenser si peu pour une fois !). 

Sa petite taille était bienvenue vu que nous étions en vadrouille pour la journée sur Paris avec nos sacs à dos 🙂

En sortant de l’exposition nous avons longuement déambulé dans les salles du musée (car l’entrée vaut pour toutes les expositions, permanentes et temporaires) : superbe ! Cela aurait mérité plus de temps peut-être car les différentes collections révèlent des trésors de toute l’Asie : Himalaya, Pakistan, Afghanistan, Chine, Japon, Corée, Inde, Asie centrale et du sud-est…

Je vous recommande donc très chaudement cette exposition mais également le musée qui vaut vraiment le détour (sans compter qu’il y a un vestiaire gratuit si jamais vous êtes en vadrouille).

Si vous êtes intéressé.e, je vous donne les infos :

  • Où : Musée national des arts asiatiques – Guimet – 6, place d’Iéna- 75116 Paris (Métro 6 station Iéna)
  • Quand : Du 21 juin au 2 octobre
  • Site web / Page facebook

N’hésitez pas à me dire ce que vous vous en avez pensé si vous y faites un tour !

 

 

N'hésitez pas à partager cet article 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *